Reconversion professionnelle : comment devenir audioprothésiste ?

Publié le : 21 juin 20214 mins de lecture

La profession d’un audioprothésiste est un métier de complément de santé qui consiste à appareiller ceux qui sont atteints de la surdité, sous prescription médicale. Spécifiquement, il fait un compte-rendu des bilans ORL du médecin avant d’y avoir recours. Ce qui signifie que l’audioprothésiste et le médecin ORL travaillent et s’entraident étroitement. En effet, les audioprothésistes ont des missions précises et doivent également suivre des formations avant d’exercer.

Les missions de l’audioprothésiste

L’audioprothésiste aide principalement les personnes malentendantes. Il effectue de l’audiogramme, c’est-à-dire des tests, pour trouver une solution de corriger, d’atténuer et d’améliorer le problème d’audition. Dans un premier temps, il prend l’empreinte de l’oreille puis il établit la prothèse adéquate ou l’appareillage sur-mesure.

Comme l’appareil doit être satisfaisant en matière d’écoute et de confort, le praticien vérifie ensuite le fonctionnement de l’appareillage, le changement des piles ou encore son nettoyage. Il assure par la suite un suivi médical fréquent au patient pour l’aider à se familiariser avec l’appareil.

Par ailleurs, il l’escorte dans chaque procédure concernant la guérison et le progrès de l’audition. En effet, il corrige l’audition grâce aux prothèses auditives. Bien entendu, l’audioprothésiste doit respecter les formalités du principe professionnel lors de la vente du matériel. Dans ce cas, il aide le client à faire le meilleur choix au niveau du prix et des caractéristiques techniques de l’équipement.

Les qualités réclamées pour devenir audioprothésiste

Les principales qualités pour devenir audioprothésiste sont les compétences techniques et un grand sens du contact. Si le patient est un sénior, l’audioprothésiste devra être curieux, bienveillant, avoir de la patience ainsi que de la certitude et de l’habilité. Souvent, il doit persuader et prouver à ceux qui sont réticents de porter l’appareil pour améliorer leur vie.

L’audioprothésiste doit aussi être rassurant et à l’écoute des craintes ou questions de son patient. En effet, il est primordial d’avoir une bonne prononciation face aux malentendants. Afin de réaliser ses missions, ce dernier doit être un excellent pédagogue et commercial. Il est pour finir nécessaire d’être minutieux parce que les appareillages sont tous uniques.

Les formations et études à suivre

Afin d’entrer dans l’une des écoles spécialisées dans l’audioprothésiste, vous devez passer un concours. Cet examen comporte des épreuves à la fois orales et écrites, qui sont particulièrement sélectives. Après le baccalauréat, le diplôme d’État d’audioprothésiste se prépare en 3 ans.

Pour une reconversion dans cette profession, les clés de la réussite sont le travail et la motivation. Tout le long de votre carrière, vous avez accès à plusieurs formations. Ces dernières permettront d’augmenter vos expériences, mais aussi vos connaissances.

Plan du site